samedi

BB BRUNES Istres 01.02.08 [27] -oui c'est un peu long-

D'abord, je m'était jetée dessus parcque bb brunes, j'aime il faut le dire. Dès la première écoute il ya plus d'un an, j'avais acheté la première version du cd le jour de sa sortie, j'aimais vraiment. Ce n'était pas niais, le chanteur chantait réellement bien, les compos étaient rapides mais efficaces et j'était triste et sa m'a fait du bien. Mais pourquoi mettre au passé ? C'est vrai qu'à partir du matraquage de Dis-moi (qui m'avaient déçue dans le cd, je préfère largement Houna, si si) sa m'avait soulé. Ils étaient partout, ils réeditent leur cd vont dire des conneries a la télé, s'affichent avec des académiciens débiles, l'appât du gain, ce putain d'argent. sans argent on n'aurait peut être que de la bonne musique, qui sait? Alors j'ai décroché, j'ai passé le cd a une amie, j'ai oublié pendant 3mois, et puis.
A la fnac ou bien sur leur myspace parcque je ne les oubliait pas totalement, cette date, pas si loin de chez moi. J'était avec charlotte et elle aurait fait n'importe quoi pour y aller. On se laisse emporter si vite, dans l'euphorie, le concert loin, on connaitra personne sa sera différent des concerts a cannes. Un bref séjour a Marseille j'achète les places et puis j'oublie.
Et le voila le concert et je stresse un peu. J'apprend que deux jours après avoir acheté les places le concert est passé complet, j'entends la tournée complete, les gamines a la radio qui se pââment parcqu'ADRIEN a touché leur main. Alors oui j'ai un peu peur. Je ne sais toujours pas trop si j'ai eu raison.



Arrivée 1h30 avant l'ouverture de porte, je trouvais déjà sa bien large, mais les fans non. Il yavait déjà une longue queue, sa fredonne Houna, sa remonte son slim et check sa frange. Mais moi et Cha on fait partie du lot faut l'avouer. vers 20h30 les portes s'ouvrent on se croirait au premier jour des soldes de h&m, d'ailleurs les vetements du public c'était le catalogue h&m divided complet (nous compris). Le premier rang est l'objectif premier de cha, on se faufile puis on découvre limite désapointée que, juste devant les barrieres le sol est fait de grilles d'aération stranges et donc, avec les talons, c'est mort. On attend. On attend. Ils passent 'first impressions of earth' dans le sens inverse je n'sais pas trop pourquoi alors je chante toute seule et les gens autours me demandent ce que c'est. On rencontre des gens qui écoutent le mouv', qui ont déjà vus les bb brunes et ont adorés. Moyenne d'âge 13ans, sexe féminin a 89%. alors comme tout le monde se pousse vers l'avant, les mouvements de foules déjà violents alors que le concert n'a meme pas commencé, je sens que sous leurs airs de gamines, les fans de bb brunes sont violentes.mais genre beaucoup. Après un album des strokes et demi (ils l'ont passés deux fois) la première partie fait surface. Paingels, groupe provencal, sympa mais déjà il fait chaud mais genre trop, je me sens fière des talons plus de ma taille supérieure aux autres, je respire un minimum. mais un minimum necessaire a un poulpe. on sue toutes comme des cochons, il est a peine 22h et déjà je le sens pas. et puis encore un peu d'attente et les cris stridents qui montent, lumière bleue, initials B.B. de gainsbourg. et des silhouettes, cigarettes a la bouche, dégingandées. (oui sexy aussi) et puis la sa crie sa crie mais a crever.Ils regardent a peine et commence direct, bb baise. et c'est bien. Non vraiment, ils jouent bien, il chante bien, il ya un bassiste de scène, c'est sympa, felix a une guitare hello kitty c'est marrant, en meme temps sa reste très court. Les chansons sont aussi courtes que sur l'album, pas d'impro ou très très peu, le strict minimum. Ils parlent peu, ou pour faire leurs mac -qui veut coucher avec moi ce soir? cricricricricris- . il y a plusieurs nouvelles chansons vraiment pas mal, plus d'anglais mais toujours du français, sa m'a donné envie d'un nouvel album, la maintenant. et vite les premiers rangs me gavent, trop de mouvements, de petites qui poussent en me maudissant parcque j'ai mis des talons, et comme au fond de moi je suis une sainte je laisse passer plein de monde, et je vois toujours aussi bien et je me retrouve du coté des fans hardcores, les 10mecs de la salle (dont certains plutot grous) et sa devient bon. On danse vraiment, Houna est plus qu'électriques, le son sature, les corps jetés les uns contre les autres, les gens qui tombent, les mains sentis au creux des hanches sans savoir a qui elles appartiennent, les paroles gueulés en cœurs avec la fille a coté, les sautillements et, je retrouve cette sensation que si je pouvais passer un tiers de ma vie a dormir et manger, un autre a aimer, et un dernier en concert, je serai parfaitement heureuse. La tu sens que le concert c'est l'apogée de ta vie, les vibrations dans la poitrine, quand tu ne sens plus tes pieds quand tout le monde est a l'unisson quand tu ne vois plus autour de toi, tous flous, tous ces gens que tu percutent sans t'excuser, les coups reçus, les chutes, les mains te relevant les sourires furtifs, sauter en l'air, sauter en l'air, crier du plus fort qu'on peut et ne pas s'entendre. en concert, je défoule tout ce qui est la dedans et qui est incapable de sortir. L'état second dans laquelle la musique live me met, qu'importe laquelle c'est. L' état second qui me renouvelle, me réveille. on a parfois l'impression d'etre née pour ça. Et puis ils partent, et puis les gens font ohohoohohooo et ils reviennent. wolfman plus sortons les briquets, se sentir collés aux corps comme dans la chanson précédente, mais d'une façon beaucoup plus passive, une espéce d'harmonie, qui arrive à ça a part la musique ? confusion printanière et son début si joli, acoustique, et sa façon folle d'éclater électriquement et toujours, toujours sauter en l'air. qu'est-ce qu'on cherche ? à s'envoler peut etre ? L'apogée tardive, I bet that you look good on the dance floor chanté par félix qui est quand meme mon préféré malgré sa guitare, la joie d'entendre les riffs des singes, s'abandonner totalement, crier plus fort que tout, la fumée partout autour de soi, as tu déjà eu aussi chaud ? as tu déjà été aussi heureuse? adrien chante le deuxième complet, like in nineteen eighty four !! un sorte de paradis, nuage des saturations, je plane, vraiment. et puis ils partent vraiment, et puis je rejoins charlotte au premier rang, j'attrape une baguette mais je la donne finalement a quelqu'un d'autre, on part direct, pas d'autographes, a quoi bon ? c'était très bon. le début gaché par les cris, et des rappels qui m'ont transportés. mais c'est tellement proche des versions cd. non je ne sais toujours pas quoi en penser. je ne retournerai pas les voir sur cette tournée, ça, c'est sur. mais c'était bien.



7 commentaires:

elisa a dit…

raaahlala et si j'allais les voir quand même?

elisa a dit…

je fais dans le commentaire minimaliste aujourd'hui. je passerais bien ma vie dans les concerts tu vois mais faudrait que je déménage parce qu'ici c'est pas gagné.

Bises.

Claire a dit…

elle est koul cette review. c'est déjà bien écrit pour un concert des BB Brunes alors avec un groupe que t'adules moi je dis vivement je dis "venez à Cannes les Justice, les singes!!!", ainsi tu nous écris un rapport spontanné comme ça, rempli de vérités, mais ENCORE MIEUX, et je serai contente.
même sentiment que toi pour les concerts. c'est tellement unique. j'en mourrais.

Automatic. a dit…

Je ne changerai pas d'avis sur eux.
J'ai l'album et je crois que je ne me cacherai pas.
J'ai attendu parcontre au début, je doutai de leur pouvoir à rester sur les rail et puis le mois passait et rien à la vu alors j'ai acheté l'album.
Je continu de penser que les BB Brunes sont bons.
Leur nouveau public pue mais eh j'en fait partie.
Perdus cette nuit est juste un bijou alors pour ça chapeau les gars.

xx

Alekss a dit…

Belle ta review mon coeur.
Really.

T'es partie tôt ce soir. Tu me manques. Vivement Mercredi. Je sais pas si tu vas vraiment bien. Je vais te textoter d'ailleurs, ça me taraude.

Bonne nuit (L')
Je t'aime.

Dsslvd Girl a dit…

+1 pour Automatic. Y a un an on était encore pas trop à les écouter, on pouvait en être fières étou. Maintenant c'est plus mitigé de parler d'eux, mais cet album contient quand même des chansons que je trouverai toujours aussi excellentes..
Parenthèse, tu as vu les chaussures de Félix ? Ca m'avait marqué^^

Bon en tout cas très belle description de l'état dans lequel les concerts nous mettent. Ca me rappelle le jour ou j'ai consterné mes parents en leur disant que les concerts étaient à peu de chose près les seuls moments où je me sentais vivante.

Sofia C. a dit…

Merci pour mon ego. Il y a quelque chose de vrai dans l'intro parce que c'est quelque chose que je ressens et tout le paradoxe vient du faite que finalement on le critique mais on est en plein dedans quand même.

Je ne suis pas reconnue. Je ne pense pas. Et je suis ravie que mes fuites incessantes ne t'ai pas lassée. ça me va droit au coeur. :)

Au plaisir.