mardi

"Dire que même de tes genoux je suis amoureux"

Après une deuxième séance de "la belle personne" je sors étrangement tremblante et fébrile, étrangement troublée, et surement pas autant que la première fois. Nouveaux détails, et nouvelle fois le ventre qui se lie et les lèvres qui se saignent lors des gros plans indécents sur ce visage toute fois disgracieux. Gros nez, peau trop pâle, mais a l'inverse bouche a tomber, yeux a pleurer, cheveux emmêlés, de ceux dans lesquels on aime passer des doigts tremblants. Et ces autres cheveux emmêlés et cette fois blonds, son souffle court et sa faiblesse, c'est surement sa faiblesse qui plait le plus. Chez l'autre aussi d'ailleurs, et on l'aime plus car il cache mieux sa faiblesse. Acteurs magiques, yeux gonflés. Lumière grise, écharpes trop longues, phrases trop lourdes, trop théatrales, intrigues inutiles. au final j'irai presque jusqu'à dire que tout est parfait dans ce film.

(oui bon je vais faire une autre page mais la j'en avais besoin)

3 commentaires:

elisa a dit…

oh oui t'es de retouuur c'est merveilleux ET TU SAIS QUOI MOI AUSSI J'AVAIS REPERE LES ECHARPES et le american apparel d'otto je trouve qu'il lui va pas du tout non en fait j'ai un truc contre ce sac parce que je peux plus le voir le mien il est tellement pas pratique..
xxx

elisa a dit…

ben il est bleu clair à paillettes. et non je te le conseille pas pour les cours^^
aha moi aussi jveux une longue longue écharpe mais jhésite rayée ou grise?
RESTE sur blogspot je crois que c'est vraiment la mieux de toutes en fait. ach oui l'anglais je dois sûrement avoir un truc à faire aussi mais quoi? (si l'anglais ça peut être très kikoolol aussi tu sais)

Automatic a dit…

YOU ARE BACK!!!!